Il y a un mythe persistent qui dit qu'il faut mettre une image de sa signature dans le bas d'une page afin de rendre le document officiel. Cette affirmation est toutefois fausse : ce qui confère sa validité juridique à la signature, c'est la garantie que c'est la bonne personne qui a signé. Une photo d'une signature ne vaut donc rien.

Dans le cas d'une signature électronique, il faut simplement que le prestataire (Hexfit) puisse :

  • Identifier le ou les signataires (grâce aux données d’identifications, à l’horodatage, l’adresse IP, etc);

  • Empêcher toute modification du document après signature (grâce à l’encryptage);

  • L’ensemble de ces éléments se retrouvent dans un fichier de preuves, attaché au document initial.


En résumé

Tout le contenu rempli dans Hexfit permet de vous identifier de façon légale.

Le fait de vous connecter à Hexfit via un appareil, en utilisant votre identifiant et votre mot de passe constitue votre signature électronique.

  • Hexfit trace toutes les modifications faites aux documents.

  • Grâce à nos processus de sécurité lors de la connexion, nous sommes en mesure de garantir qui a rempli le document.


Pour plus d'informations sur le sujet, contactez un Hexpert via la bulle de discussion.

Avez-vous trouvé votre réponse?